Comité d'écoute

Editer

Editer

Sylvain Darrifourcq Editer

Né en 1979 à Orthez, il fait son apprentissage musical en tant que percussionniste classique. A 15 ans, il opte définitivement pour la batterie et joue dans son premier groupe de rock. Il découvre tardivement le jazz et fait ses premières armes aux côtés de Francis Lassus, Abdu Salim, Jacky Bérécochea... Sa rencontre avec Daniel Humair le pousse définitivement dans la voie professionnelle, suite à quoi, il s'installe à Toulouse et intègre le CNR où il obtient son prix. En 2003, il monte sa propre formation, L'Egotiste Sorel, avec laquelle il sort son premier disque «Vie de Henry Brulard» (Aljama records); hommage appuyé à la vie et l'oeuvre de Stendhal. 2004 marque les débuts du Emile Parisien Quartet. Le groupe donne naissance à un univers sonore où prime l'exigence de narration, où les paroxysmes se déchaînent, et dans lequel l'auto-dérision s'exprime par le détournement des codes du jazz. EPQ
a été primé aux «Victoires du jazz» 2009.
Au fil des rencontres humaines et musicales, son attirance vers les formes actuelles de la création se précise et le pousse à développer son activité hors des cadres stricts du jazz. Au-delà de considérations d'ordre esthétique, ses travaux ont pour centre d'intérêt trois éléments interdépendants; à savoir, le son, en tant qu’abstraction et matière vivante; le geste, en tant que générateur de son et la forme, comme organisation de cette matière. Mêlant volontiers l'électronique à son set de batterie, il se produit aujourd'hui au côté des fers de lance de la nouvelle avant-garde dans des ensembles aux formats plus atypiques qui se nourrissent du rock, du free-jazz, de l'improvisation libre et des expérimentations électroniques. C’est ainsi que naît «Q», trio résolument électrique, qui donne à entendre un freejazz- rock où s’entrelace dans un érotisme trouble, les forces telluriques d’un machine rythmique implacable et la plénitude apaisée des vastes espaces sonores immobiles. 2014 voit la création du DA-festival, évènement qu’il co-dirige en compagnie de la contrebassiste et chanteuse Elise Dabrowski. Festival de musique créative, soutenu par le sculpteur Axel Cassel, cet évènement a pour but de promouvoir la multiplicité des formes d’improvisation et d’écriture.
Aujourd’hui, il compose pour ses propres trios, IN BED WITH (Julien Desprez et Kit Downes) et IN LOVE WITH (Théo et Valentin Ceccaldi), et s’investit dans deux projets ambitieux, MILES DAVIS QUINTET! (avec Xavier Camarasa et Valentin Ceccaldi) et PONEY, solo pour percussions, électronique et zither.
Installé à Paris depuis 2008, il a eut l’occasion d’exprimer sa large palette aux côtés de Michel Portal, Louis Sclavis, Marc Ducret, Tony Malaby, Bruno Chevillon, Akosh S, Andrea Parkins, Sylvain Kassap, Andy Emler, Bojan Z, Simon H Fell, Jean-Luc Cappozzo, Claude Tchamitchian, Francesco Bearzatti…
Editer

Questions ? Réponses !

Un livre?

Je viens de lire "Absalon,Absalon" de Faulkner qui m'a complètement retourné!

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Mon coup de coeur

Balcon

L’ensemble le Balcon qui interprète 
4 chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey

 

Mon actu

24/04/2015

SORTIE D'ALBUM

Sortie de Shapin' with MILESDAVISQUINTET le 1er avril 2015