edito du 11 avril 2013

11/04/2013

Les Lilas, le 11 avril 2013

Chers amis du Triton,

Dans mon édito de décembre dernier, je vous informais de la situation ubuesque dans laquelle se trouve Le Triton. Après avoir financé la construction de notre nouvelle salle, nos partenaires institutionnels ne soutiendront pas le financement de son fonctionnement, ce lieu étant, de fait, menacé avant même d'être né.

Depuis, nous avons interpellé puis rencontré la majorité de nos interlocuteurs politiques. Force est de constater que si tous s'accordent à louer la pertinence et la richesse de notre projet, aucun n'ose en revanche s'émanciper du dogme ambiant de la rigueur. Plus que jamais, le mot d'ordre est celui de la réduction de toutes les dépenses. Ainsi, le gel de 6% des crédits du ministère de la Culture ne sera pas dégelé en 2013, contrairement aux cinq années précédentes. De la même façon, les subventions attribuées par les collectivités territoriales et les sociétés civiles poursuivront leur érosion …
Aussi, dans ce contexte, certains ont été jusqu'à se féliciter du maintien de notre subvention, faisant fi par là même du changement de dimension de notre activité induit par notre nouveau projet.

De notre côté, nous ne pouvons nous résigner à admettre l'inéluctabilité de cette spirale morose de l'austérité. Nous ne nous allongerons pas sur le dos en attendant la ruine. A contre-courant, certes, nous faisons avec courage et détermination, le pari de l'ambition, de l'innovation et de l'amplification de notre activité, seule alternative possible contre le déclin.
Il en va de notre avenir, de celui des musiques et des artistes que nous défendons, et à terme, de la culture dans son ensemble.

Ainsi, notre nouvel espace sera inauguré le dimanche 22 septembre prochain.
Cette grande journée de fête, ouverte à tous, au cours de laquelle se produiront de très nombreux musiciens compagnons du Triton, sera l'occasion de présenter ce nouveau complexe culturel. La deuxième salle, qui pourra recevoir une centaine de spectateurs, sera principalement dédiée à l'accueil de musiciens et de compagnies en résidence ainsi qu'aux séries de concerts, permettant au Triton de renforcer son action en faveur de la création musicale tout en amplifiant son activité de diffusion. S'ouvrir à d'autres pratiques artistiques, systématiser la captation audio et vidéo HD des concerts, développer le streaming Web.
Défendre le présent et préserver le devenir des musiques actuelles, redonner du sens à la notion de progrès : voilà le projet auquel nous croyons !

Malgré la conviction qui nous anime et la folle énergie que nous déployons dans ce sens, nous ne pourrons passer le cap difficile de l'année 2013 sans votre engagement, votre adhésion, votre présence aux concerts. En attendant et espérant vivement le soutien accru de nos tutelles dès 2014 pour accompagner notre nouveau projet, nous lançons un grand appel à dons ; le mécénat et la solidarité étant sans aucun doute les clés de notre avenir.

Jean Pierre VIVANTE, président du Triton

 

 

Retour